22 septembre 2017
Accueil » addictologie » étude/rapport » Une étude sur les hôpitaux universitaires du Grand Ouest publiée par l’ORS

Une étude sur les hôpitaux universitaires du Grand Ouest publiée par l’ORS

Les hôpitaux universitaires du Grand Ouest (CHU d’Angers, Brest, Nantes, Rennes, Tours et le CHR d’Orléans) ont publié fin décembre 2016 une étude d’impact économique. Résultat ? Six CHU-CHR soutiennent l’économie locale à hauteur de 7,6 milliards d’€. Concrètement, chaque euro dépensé directement par les CHU entraîne le reversement de 2 euros dans l’économie du Grand Ouest. Menée en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nantes St-Nazaire, l’étude vise à déterminer le rôle économique joué par les centre hospitaliers sur leur territoire.

Comme l’explique le document, « le plus souvent, les réponses apportées à cette question se limitent aux charges de personnels, aux achats et dépenses d’investissement réalisées, sans intégrer la richesse générée par l’activité des CHU, plus complexe à calculer. Le poids des CHU est souvent abordé à travers le prisme des coûts d’assurance-maladie ou de leur rôle social vis-à-vis des personnes défavorisées, alors que leur contribution à la création de valeur ajoutée et au développement économique de leur territoire est un fait beaucoup moins valorisé ».

L’étude indique que les retombées directes des CHU-CHR sur l’économie locale correspondent à 66% de leur budget (en moyenne) et que leur impact économique global pèse environ deux fois plus que leurs dépenses de fonctionnement.

Pour en savoir plus et télécharger le document complet, cliquez ici