21 septembre 2017
Accueil » addictologie » « Strip-tease » : une campagne pour soutenir les paquets neutres

« Strip-tease » : une campagne pour soutenir les paquets neutres

Alors que les parlementaires sont en train de débattre des mesures du plan national de réduction du tabagisme, le CNCT lance une campagne auprès du grand public, en soutien à l’adoption du paquet neutre.

Pour le Comité National Contre le Tabac « désinformation, manipulation, intimidation, le lobby extrêmement puissant du tabac essaie par tous les moyens d’empêcher cette mesure. Il est vrai que le paquet neutre permettra de prévenir des centaines de milliers de jeunes de tomber dans le piège du tabagisme. »

Il y a urgence, comme le soulignent les derniers chiffres de consommation.  Plus du tiers de la population fume et la situation est particulièrement préoccupante parmi les jeunes. A 17 ans, plus de 40%, filles comme garçons, sont fumeurs et chaque année plus de 200 000 jeunes tombent dans le piège du tabac. Les dégâts sanitaires sont majeurs. Chaque jour 200 personnes meurent prématurément de leur tabagisme et le poids financier pour notre pays est exorbitant avec plus de 47 milliards de coûts pour la collectivité. Le montant des taxes (14 milliards) ne couvre même pas les dépenses de soins avoisinant les 20 milliards.

Or l’emballage joue un rôle très important comme facteur incitatif à l’initiation et à la consommation de tabac. Le paquet de cigarettes ou de tabac à rouler constitue en effet un support publicitaire redoutable. Celui-ci est devenu le vendeur muet des fabricants qui, en dépit de multiples condamnations, l’utilisent pour promouvoir leurs produits et attirer les jeunes, les femmes.

Par opposition, le paquet neutre est particulièrement efficace pour casser cet univers publicitaire. Une soixantaine d’études scientifiques réalisées en France et dans d’autre pays ont ainsi démontré que le paquet neutre donne moins envie d’être acheté par les jeunes ; donne moins envie aux jeunes de commencer à fumer ; et renforce les non-fumeurs dans leur souhait de ne pas commencer à fumer.
En outre, il augmente la perception de la dangerosité du produit et il accroît l’efficacité des avertissements sanitaires. Ces derniers sont davantage visibles et crédibles et ne sont plus « noyés » ni camouflés par le marketing sur le paquet selon Karine Gallopel-Morvan, Professeur de marketing à l’Ecole des Hautes Etudes en Santé publique.
L’efficacité du paquet neutre a également été démontrée auprès des fumeurs. En effet, celui-ci augmente les envies d’arrêter de fumer et de diminuer; donne moins envie aux fumeurs de fumer en public ; rend moins sexy et glamour l’acte de fumer et il réduit le plaisir de fumer.
Globalement, ce paquet contribue à montrer de manière beaucoup plus claire que les produits du tabac ne sont pas des produits de consommation comme les autres. « Le paquet neutre renvoie finalement, par la tristesse de son conditionnement, à la réalité toxique et mortifère du produit » indique le Pr Yves Martinet président du CNCT.

L’expérience de l’Australie, qui a instauré les paquets neutres depuis le mois de décembre 2012, confirme en tout point ces éléments. De plus en plus de pays se sont ainsi engagés dans le processus. L’Irlande et l’Angleterre ont adopté la mesure il y a quelques jours et la Norvège, la Suède ont entamé le processus en Europe.
En France, le paquet neutre, a été adopté par la commission des affaires sociales de l’assemblée nationale. Pourtant la mesure est violemment attaquée par les fabricants de tabac et leur porte-parole que constitue la confédération nationale des buralistes.
Une désinformation systématique est développée à l’encontre de la mesure et toutes sortes de chiffons rouges sont brandis pour faire peur aux responsables politiques et contester l’efficacité de la mesure.

 Face à ce lobby et à cette désinformation dramatique conduisant à présenter la mesure comme une disposition gadget, inefficace et même dangereuse, le CNCT a souhaité rendre compte directement du contraste majeur entre le paquet actuel, véritable arme de séduction massive, et le paquet neutre, révélateur de la dangerosité du produit.

Le réalisateur Benjamin Nicolas, nous emmène dans l’univers trouble d’un paquet d’une marque inventée, Fogg. Ce paquet est séduisant, très féminin, susceptible de plaire aux jeunes filles, en quête d’élégance, d’affirmation de soi. A la manière d’un strip-tease, ce très beau paquet est alors effeuillé mais la fin s’achève brutalement sur un décor froid, mortuaire avec l’apparition d’un paquet neutre, seul conditionnement approprié pour un produit aussi dangereux que le tabac.

Le directeur de création, Christophe Jambin résume ainsi sa perception : « En tant que publicitaire, je sais que le packaging d’un produit est une arme de séduction redoutable. Inoffensif quand il s’agit de yaourts mais dangereux quand il s’attaque aux paquets de cigarettes. Marques, couleurs, graphismes, logos sont des éléments qui tendent à rendre le paquet, cool, chic, classe, sexy. Avec le paquet neutre,  la cigarette devient un produit sans intérêt. Alors imposons le paquet neutre ».

La signature est un appel à la mobilisation pour venir en soutien aux responsables politiques amenés à se prononcer pour l’adoption de la mesure.

« Les parlementaires peuvent sauver des milliers de vies en adoptant le paquet neutre », indique le Pr Yves Martinet. « L’ampleur du lobby du tabac à l’encontre de la mesure souligne combien cette mesure est susceptible de casser l’image glamour trop souvent associée aux produits du tabac », ajoute-t-il.

Ce film a été créé gracieusement par l’agence de communication Phileas, avec l’implication majeure du réalisateur Benjamin Nicolas de la société Satellite My Love. Sa diffusion est programmée à partir du 26 mars 2015 sur les sites du CNCT, Dailymotion et Youtube ainsi que sur les réseaux sociaux de l’association et à partir du 28 mars sur les chaînes de télévision notamment sur TF1 et Eurosport.

Cette campagne réalisée par le CNCT est soutenue par l’Alliance Contre le Tabac et ses autres membres fondateurs, Droits des Non Fumeurs, Fédération Française de Cardiologie, Fondation du Souffle, Ligue Nationale Contre le Cancer, ainsi que d’autres partenaires : Mutuelles étudiantes du réseau emeVia, Mutuelle Nationale des Hospitaliers et des Personnels de Santé.

Contacts presse :
Pr Yves Martinet, Président : 01 55 78 85 10
Emmanuelle Béguinot, Directrice : 01 55 78 85 10