21 septembre 2017
Accueil » addictologie » Les niveaux d’usage des drogues illicites en France en 2014

Les niveaux d’usage des drogues illicites en France en 2014

Les enquêtes réalisées en France depuis plus de vingt ans par l’Inpes et l’OFDT offrent une mesure des niveaux de diffusion et d’usage des produits psychoactifs. Conduites auprès de l’ensemble de la population ou des tranches d’âge plus jeunes, elles permettent de décrire ces comportements dans leur diversité (expérimentation, usage actuel, usage régulier et

ofdtillicites2014

quotidien…) et d’évaluer les liens avec certaines caractéristiques des consommateurs (âge, sexe, etc.). Leur répétition régulière dans le temps en fait surtout un instrument de suivi des comportements de consommation des différentes substances psychoactives.

À partir des résultats du Baromètre santé Inpes 2014, il est possible d’actualiser les niveaux d’usage des différentes substances illicites de la population adulte et de retracer les évolutions de consommation depuis le début des années 1990.

Parmi les personnes âgées de 18 à 64 ans, les niveaux d’expérimentation apparaissent très différents selon le sexe et l’âge. Pour tous les produits, les hommes se révèlent plus expérimentateurs que les femmes. L’expérimentation de substances illicites est la plus importante parmi les plus jeunes puis diminue globalement à l’approche de la quarantaine, soulignant ainsi des différences entre générations.

Cette note présente les résultats du Baromètre santé Inpes 2014 relatifs aux usages de substances illicites. L’Inpes a par ailleurs publié les données relatives au tabac et les premières concernant l’alcool. Enfin, les analyses concernant l’ensemble des substances seront l’objet d’un prochain numéro de Tendances de l’OFDT.