22 novembre 2017
Accueil » addictologie » étude/rapport » Le tabagisme à l’origine des taux de mortalité les plus élevés chez les personnes souffrant de troubles liés à l’usage de substances psychoactives

Le tabagisme à l’origine des taux de mortalité les plus élevés chez les personnes souffrant de troubles liés à l’usage de substances psychoactives

Dans la nouvelle newsletter Actualités des addictions du 30 janvier 2017 du Respadd et de la Fédération addiction nous apprenons que l’université de Northern British Columbia a publié une nouvelle étude portant sur les maladies liées au tabagisme en étudiant les dossiers hospitaliers et les registres des décès en Californie entre 1990 et 2005. Celles-ci sont à l’origine d’un nombre considérable de décès chez les personnes présentant des troubles liés à l’usage de l’alcool et de drogues. 40 à 50% de l’ensemble des décès étaient liés aux conséquences du tabagisme. Le cancer du poumon revient le plus fréquemment, suivi des pathologies cardiovasculaires et des accidents vasculaires cérébraux, puis des insuffisances respiratoires. Un des co-auteurs de l’étude souligne que nous concentrons souvent notre regard sur les dommages aigus liés à l’usage de drogues, comme les surdoses ou les infections virales, alors que la mortalité la plus importante est dominée par le tabagisme.

Source : Callaghan, R. C., Gatley, J. M., Sykes, J., and Taylor, L. (2016), « The prominence of smoking-related mortality among individuals with alcohol- or drug-use disorders« , Drug and Alcohol Review, doi: 10.1111/dar.12475.