24 septembre 2017
Accueil » addictologie » Le dispositif Moi(s) Sans tabac : Santé Publique France a nommé les ambassadeurs

Le dispositif Moi(s) Sans tabac : Santé Publique France a nommé les ambassadeurs

téléchargementARS_NPDCPSanté Publique France au côté des Agences Régionales de Santé a retenu la liste des ambassadeurs pour animer dans nos régions le dispositif Moi(s) Sans Tabac.

cliquer ici pour visualiser la liste Ambassadeurs-retenus Moi(s) Sans Tabac

« Moi(s) sans tabac » s’inspire d’un dispositif anglais appelé « Stoptober » mis en œuvre annuellement par Public Health England depuis 2012. Il s’agit d’un défi collectif qui consiste à inciter et accompagner, via des actions de communication et de prévention de proximité, tous les fumeurs dans une démarche d’arrêt du tabac sur une durée de 28 jours. A l’issue de ces 28 jours, les chances d’arrêter de fumer de manière permanente sont 5 fois supérieures à ce qu’elles étaient au début de la tentative. De plus, le dispositif anglais a montré son impact favorable sur la proportion de fumeurs ayant fait une tentative d’arrêt (+ 50 % entre octobre 2012 et la moyenne des autres mois de l’année alors que le mois d’octobre était celui pour lequel la proportion de tentatives d’arrêt était la plus faible sur les 5 années antérieures).

Le mois de l’arrêt est inscrit dans l’axe 2 du Programme national de réduction du tabagisme (PNRT 2014-2019), et figure dans lePlan cancer 3 et dans le prochain plan d’action de la MILDECA.

Il s’inscrit également dans le programme Tabac de l’INPES/ Agence nationale de santé publique (ANSP), qui vise notamment à augmenter les tentatives d’arrêt. Par son ampleur et sa visibilité, il est également susceptible de contribuer à un autre objectif du programme qui consiste à prévenir l’entrée des jeunes dans le tabagisme.

Ce projet répond également à des objectifs plus généraux : mobiliser les acteurs de terrain notamment les professionnels de santé, et favoriser le changement de comportement.

Moi(s) sans tabac comporte deux temps successifs :

  • Le mois qui précède l’évènement (octobre 2016) sera consacré à la sensibilisation des fumeurs. Les actions de communication mis en œuvre durant cette période permettront de susciter l’intérêt des fumeurs, de préparer l’arrêt du tabac à venir, et d’informer les professionnels de santé et les acteurs locaux en éducation et promotion de la santé du dispositif. Ces actions de communications seront mises en œuvre par l’Agence nationale de santé publique et les acteurs  volontaires en région.
  • Le mois de l’opération (novembre 2016) comportera des actions de communication et des actions de proximité incitant à l’arrêt et soutenant la motivation des ex-fumeurs. Ces actions permettront de maintenir la mobilisation des ex-fumeurs et de leur entourage dans l’arrêt du tabac. Les actions de proximité seront mises en œuvre par des acteurs locaux (associations, collectivités, entreprises, services de l’état, etc.) et seront déployées dans différents lieux de vie : espaces professionnels privés et publics, espaces de loisir, espaces commerciaux, etc.