22 novembre 2017
Accueil » addictologie » La Grande Bretagne interdit de fumer en voiture en présence d’enfants

La Grande Bretagne interdit de fumer en voiture en présence d’enfants

Le quotidien Le Point nous apprend que la Grande-Bretagne rejoint le Canada, les États-Unis ou l’Australie entre autres sur une interdiction qui relève du simple bon sens. La concentration nocive est 11 fois plus élevée que dans un bar enfumé.

Le vote a été salué du côté des militants d’associations de lutte contre le tabagisme. « Nous sommes absolument ravis », a réagi le docteur Penny Woods, directrice exécutive de la British Lung Foundation. « L’introduction d’une loi pouvant empêcher des centaines de milliers d’enfants d’être exposés au tabagisme passif en voiture est maintenant à portée de main », s’est-elle réjouie.

Selon une étude de l’université d’Aberdeen de 2012, fumer en voiture entraîne un taux de pollution par les particules fines trois fois supérieur au taux maximum préconisé par l’OMS pour la qualité de l’air intérieur. En France, même, sur proposition du sénateur PS Yannick Vaugrenatd en mars 2013, cette interdiction a été évoquée, mais s’est heurté à la réponse de la ministre déléguée à la Famille qui a indiqué ne pas savoir comment faire respecter une telle règle. « Votre proposition se heurte au caractère privé d’une voiture », a répondu Dominique Bertinotti, à M. Vaugrenard. La ministre a toutefois dit que le gouvernement réfléchissait « à une interdiction du tabac dans des lieux publics collectifs qui accueillent des enfants comme les parcs publics ou les jardins d’enfants ».

Lire l’article en intégralité

Sur cette même thématique, vous pouvez lire aussi :