20 octobre 2017
Accueil » addictologie » Fumer très jeune augmente le risque de douleurs menstruelles chez les filles

Fumer très jeune augmente le risque de douleurs menstruelles chez les filles

Une étude de l’Université australienne de Queensland démontre que les jeunes filles ayant commencé à fumer très tôt (avant leur 13 ans) ont un risque augmenté de 60% de souffrir de douleurs pelviennes chroniques par rapport aux femmes non-fumeuses.

A partir d’une étude rassemblant 9 067 femmes âgées de 18 à 23 ans, les chercheurs australiens ont élaboré un suivi entre 2000 et 2012, en proposant un questionnaire à remplir tous les 3-4 ans et s’intéressant à l’intensité de leurs douleurs menstruelles et leurs pratiques tabagique. On peut remarque que 29% des fumeuses ont déjà ressenties des crampes menstruelles douloureuses chroniques, contre 23 % chez les non-fumeuses.

L’équipe de recherche en conclut que le tabagisme et l’initiation précoce au tabagisme sont associés à des risques augmenté de dysménorrhée chronique.

Consulter l’article paru dans Tobacco Control