21 septembre 2017
Accueil » addictologie » Campagne mondiale contre la drogue, le 26 juin prochain

Campagne mondiale contre la drogue, le 26 juin prochain

http://www.unodc.org/images/drugs//logos2014/WDD14_logo_FR.jpgL’Office des Nations unies contre la Drogue et le Crime (uNodC) a pris la tête de la campagne internationale destinée à faire mieux connaître l’énorme problème que la drogue pose pour la société et surtout pour les jeunes. Cette campagne encourage les jeunes à penser d’abord à leur santé et à ne pas prendre de drogues.

Télécharger :

Qu’est-ce qu’une drogue? Techniquement parlant, c’est une substance chimique qui modifie le fonctionnement normal du corps et/ou du cerveau. Toutes les drogues ne sont pas illégales. Par exemple, la caféine (que l’on trouve dans le café ou le coca-cola), la nicotine (dans les cigarettes) et l’alcool sont, techniquement, des drogues légales, même si l’on en parle rarement en ces termes. Quant aux médicaments, qu’ils soient délivrés sur ordonnance ou en vente libre dans les pharmacies, ce sont des drogues légales destinées à nous aider à guérir d’une maladie. Mais il peut arriver qu’elles fassent l’objet d’un abus.

Les drogues illégales sont tellement nocives que des pays du monde entier ont décidé de les contrôler. Ils ont adopté pour cela plusieurs lois internationales, sous forme de conventions des Nations Unies, qui précisent quelles drogues sont soumises à un contrôle.

Toutes les drogues passées en revue dans cette brochure sont illégales. Cela veut dire que, dans le monde, il est généralement interdit par la loi de les détenir, de les utiliser ou de les vendre.

Les drogues ont souvent plusieurs noms familiers. Nous en donnons ici quelques-uns, sans toutefois dresser une liste exhaustive. Il se peut que, dans votre pays ou votre ville, les drogues soient nommées différemment mais les noms familiers ne renseignent en rien sur la puissance ou la pureté d’une substance.

Toutes les drogues illégales ont des effets physiques immédiats qui sont décrits dans cette brochure. Mais elles peuvent aussi gravement compromettre le développement psychologique et émotionnel, en particulier chez les jeunes. En fait, elles peuvent priver irrémédiablement ceux qui les consomment de certaines facultés en les empêchant de développer des mécanismes naturels de gestion des situations difficiles.

Cette brochure passe en revue chaque drogue séparément, mais les drogues sont souvent mélangées, ce qui peut avoir des effets imprévisibles très graves sur le corps ou le cerveau.

Enfin, parce qu’elles altèrent le jugement, les drogues favorisent les comportements à risque, tels que les rapports sexuels non protégés avec risque de contracter une hépatite, le VIH ou d’autres maladies sexuellement transmissibles.

Les gens consomment des drogues illégales pour de multiples raisons. Certains pour échapper à leurs problèmes, d’autres par ennui, par curiosité ou juste pour se sentir bien. Certains encore peuvent se laisser influencer et prendre des drogues pour “s’intégrer” à un groupe particulier, alors que d’autres en prendront pour se rebeller ou attirer l’attention.

Les consommateurs de drogue sont présents dans tous les milieux. Que ce soient des femmes ou des hommes, qu’ils soient jeunes ou vieux, riches ou pauvres, qu’ils aient un travail ou soient au chômage, qu’ils habitent la ville où la campagne, peu importe. La drogue peut frapper n’importe qui.

Si les effets physiques des drogues peuvent sembler plaisants, ils sont de courte durée. Tôt ou tard, de nombreuses personnes souffrent de dépression et de solitude et commencent à se sentir mal. Souvent, les consommateurs de drogue paraissent désorientés, ils ont les yeux rouges, ils transpirent beaucoup et ne se soucient pas de leur apparence physique. À cela s’ajoute, bien sûr, le risque de sombrer dans la toxicomanie.